Nous sommes le Lun 18 Déc 2017 18:50


Heures au format UTC + 8 heures






Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 29 messages ] 
Auteur Message
 Sujet du message: Taiwannais
MessagePosté: Ven 5 Aoû 2005 21:01 
Bonjour,

j'apprends actuellement le chinois et je m'interrogeais sur les différences existant avec le taiwannais. Ces deux langues se ressemblent-elles ou est-ce très différent?
Y en a t-il parmi vous qui ont appris cette langue?
Cordialement
DS


Haut
  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Lun 8 Aoû 2005 16:05 
Taiwan@ute Habitué
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun 11 Juil 2005 20:23
Messages: 36
Localisation: Res Publica Litterarum
Tiong-hoâ Bîn-kok = 中華民國 = Zhōnghuámínguó

P.S. http://en.wikipedia.org/wiki/Taiwanese_language

P.P.S. http://zh-min-nan.wikipedia.org/wiki/Ti ... C3%AEn-kok

_________________

(Cependant, je tente d'ignorer les quasi-illettré(e)s de tendance ad hominem. À bon entendeur, salut !)


Haut
Hors ligne Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Mer 17 Aoû 2005 02:02 
Taiwan@ute Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Ven 27 Mai 2005 07:20
Messages: 61
bonjour

le "taiwanais" ou le "minnan"(littéralement "fujiannois du sud")

est une langue issue du chinois archaique,

parlé à Taiwan et dans le sud de la province chinoise

du Fujian, les fujiannois étant les descendants fuyant les guerres et

famines dans la Chine centrale durant la dynastie des Tang( 7°siécle).

Ce qu'on appelle maintenant le chinois ou le mandarin est la langue

parlée à Pékin( donc c' du pékinois), devenue la langue officielle.

les différences entre le taiwanais et le pékinois résident dans la

prononciation des mots( ou caractéres) et dans la syntaxe(l'ordre des

mots dans une phase).

le taiwanais est une langue essentiellment orale, mais qui s'écrit aussi.

mais la forme écrite n'a pas encore été définitivement fixée(ou plus

exactement "retrouvée"). de nombreux mots sont utilisé phonétiquement,

mais les mots écrits correspondants ne sont pas toujours connus du

public non-linguistes, car ce sont des mots archaiques, remontant à plus

d'un millénaire, qui sont oubliés et non utilisés de nos jours. donc pour y

remédier, des taiwanais "moyens" utilisent des expédients comme le pin-

ying ou des mots homonymes voire la phonétique anglaise pour remplir

ce vide. ce qui fait croireà certaines personnes mal-informées ( qui sont

par ailleurs nombreuses) que le

taiwanais n'est qu'une langues simplement orales, ce qui est

scientifiquement faux.

aujourd'hui, il ya un renouveau de la langue taiwanaise dans les médias

taiwanais en particulier, qui participe de la nouvelle identité culturelle

voire nationale formosane.

mais apres toutes ces belles theories,

je sais vraiment pas où ça s'apprend

à Taiwan :oops: ..par le quotidien? :mrgreen:


Haut
Hors ligne Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Sam 20 Aoû 2005 20:11 
Merci beaucoup pour ces informations! Il semble que vous soyiez un véritable passionné de Formose (cf autres posts). D'où vous vient cet attachement?
Bien à vous


Haut
  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Sam 20 Aoû 2005 21:06 
Taiwan@ute Expert
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Ven 27 Mai 2005 07:20
Messages: 61
de rien,

ce fut un plaisir.. :D

pour répondre exactementà ta(si vous me permettez le tutoiement :) )

question sur la ressemblance entre le taiwanais et le chinois,

je dirais grosso modo que le taiwanais est au chinois

ce que l'italien est au français,

c' a dire q la parenté des 2 est évidente mais ils constituent néanmoins

2 systemes linguistiques independent pour des raisons ci dessus exposées

(prononciations totalement differente malgré quelques similitude,

et une partie des syntaxes dans les 2 langues qui s'analyserait

réciproquement comme des fautes de grammaire)

voila!

si tas des question sur la langue taiwanaise ou chinoise h'hésite pas.. :lol:


Haut
Hors ligne Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Ven 2 Sep 2005 23:00 
Administrateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun 26 Avr 2004 01:20
Messages: 1741
Localisation: Taiwan
Stephen(tsm)Thomas ... le lien http://zh-min-nan.wikipedia.org/wiki/Tiong-ho%C3%A2_B%C3%AEn-kok c une version romanisee du taiwanais de Wikipedia... qui l`a mise en ligne ? :?: :shock: :D :!:
Je vous propose aussi le lien : http://www.edutech.org.tw/A1/TMSS-T.htm#French qui explique la romanisation du minnan ... la version anglaise du site est plus detaillee et le tres bon site web http://www.edutech.org.tw/index.htm
Sur le site d`edutech, vous y trouverez un dico francais-taiwanais en ligne assez interessant http://home.kimo.com.tw/profliim/ART-Fr/Dic-A.htm voila voila ... :wink:


Haut
Hors ligne Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Mar 29 Nov 2005 21:01 
Taiwan@ute Habitué
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun 11 Juil 2005 20:23
Messages: 36
Localisation: Res Publica Litterarum
Yuande a écrit:
Stephen(tsm)Thomas ... le lien http://zh-min-nan.wikipedia.org/wiki/Tiong-ho%C3%A2_B%C3%AEn-kok c une version romanisee du taiwanais de Wikipedia... qui l`a mise en ligne ? :?: :shock: :D :!:


Someone who really wants to irritate the Mainland Chinese? :)
實在想激怒大陸人之英雄?:)
Quelqu'un qui vraiment veut irriter les Chinois Rouges? :)

_________________

(Cependant, je tente d'ignorer les quasi-illettré(e)s de tendance ad hominem. À bon entendeur, salut !)


Haut
Hors ligne Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Mar 29 Nov 2005 22:06 
Administrateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun 26 Avr 2004 01:20
Messages: 1741
Localisation: Taiwan
ouais ..... en tout cas bravo ..... c'est genial .... tosia :oops:


Haut
Hors ligne Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Mar 22 Jan 2008 23:04 
Taiwan@ute Pilier

Inscription: Mar 22 Jan 2008 22:24
Messages: 172
Je voulais savoir où en était le statut du taiwanais à Taiwan.
Plutôt en repli ou plutôt regain d'intérêt ?

J'ai vécu à Taipei 1 an et 1/2 en 99/2000 : tous mes collègues parlaient entre eux mandarin. J'avais même uen collègue qui ne parlait que mandarin parce que son père avait cru bon de ne pas lui transmettre le minnan et le hakka qu'il connaissait pour qu'elle se concentre sur l'anglais.

mais il me semble avoir entendu depuis qu'avec la politique du DPP, il y aurait eu qq mesures favorables (aux langues locales autres que le mandarin).

Y a-t-il des cours de mandarin pour les taiwanais (pour bien parler/prononcer la langue) ou pas du tout ? Je dis ça en référence à la situation de Hk où le cantonais est juste un outil et non pas une langue reconnue dan sl'enseignement. D'autre part, le gouvernement commence à placer le mandarin comme langue d'enseignement pour le chinois dan sun premier temps et ça risque de remplacer le cantonais. Les enfants qui parlent tout le temps mandarin à l'école ont un cantonais légèrement 'mandarinisé. Y a-t-il uen situaion similaire à Taiwan ?


Haut
Hors ligne Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Mer 23 Jan 2008 01:14 
Taiwan@ute Novice
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mar 22 Jan 2008 05:11
Messages: 11
Localisation: Essonne 91 (France)
pour les cours de mandarin pour les taiwanais... je pense qu'il y en surtout dans les "bushi ban" (cours de soutient) mais sinon je ne sait pas ....

Sinon pour répondre a la question plus au dessus il y a une très grande différence entre le mandarin et le taiwanais
Maintenant il parait que le gouvernement impose le taiwanais dans les ecoles ... mais sinon la plupars des gens l'apprennent au quotidien comme moi xD

Le taiwanais ça fait plus référence au breton en france ou le catalan en espagne.. on le parle mais on ne l'ecrit pas ...


Haut
Hors ligne Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Mer 23 Jan 2008 01:39 
Taiwan@ute Pilier

Inscription: Mar 22 Jan 2008 22:24
Messages: 172
mimi a écrit:
Le taiwanais ça fait plus référence au breton en france ou le catalan en espagne.. on le parle mais on ne l'ecrit pas ...


je connais pas le taiwanais mais je pense que c'est comme le cantonais et d'autres langues orales chinoises. La pratique est d ene pas l'écrire mais ... ça peut s'écrire. Quoique je ne sais pas trop comment sont réglés les problèmes de caractèrs inconnus en taiwanais.

Par contre, le breton, basque occitan etc : ça s'écrit mais ça se parle peu (en france) :)
Et le catalan en Espange, no seulement ça se parle mais ça s'écrit couramment là-bas (vie courante et littérature)


Haut
Hors ligne Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Mer 23 Jan 2008 02:11 
Taiwan@ute Suprême
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer 31 Oct 2007 08:02
Messages: 642
Localisation: Wenzhou
Et que fait-on de l'alsacien dans tout cela ? Que l'on n'en fasse fit je vous prie, dialecte qui a autant de statut que le breton, contrairement au basque, qui lui aurait le statut de langue ?

Arf ! Faut que j'aille retravailler mes cours de linguistique, je reviens plus tard :wink:

Je pense que le taïwanais s'écrit à l'aide des caractères chinois anciens (ceux un peu plus anciens que les kanjis japonais) contrairement au chinois qui s'écrit à l'aide des caractères simplifiés. N'est-ce pas la une réponse à la question : le taïwanais s'écrit-il ? Oui, bien sûr, comme toute langue à vrai dire. Je vous renvoie aux écrits de Claude Hagège et de André Martinet qui traitent très bien la question.

Je terminerai en citant une de mes professeurs qui à très bien résumé un point essentiel dans la classification des langues :

"Une langue est un dialecte avec une armée et une police" ce qui peut entrainer la confusion entre langues et dialectes. On y assiste clairement avec les "langues" scandinaves qui sont en fait des dialectes (suédois, norvégien, finlandais, danois sont tous très proches, et la compréhension de l'un entraîne souvent la compréhension de l'autre) mais qui sont considérées comme langue pour des causes politiques, or l'on assiste exactement au phénomène inverse en Chine, où pour causes politiques nombreuses langues sont considérées comme dialectes car les locuteurs de ces dernières ne disposent pas de police ni d'armée assez conséquente pour rivaliser avec celles chinoises :wink:

Bref tout ça pour vous dire qu'avant de parler de langue il faut se mettre d'accord sur ce qu'est vraiment une langue, car selon les critères choisis, on n'obtient pas les mêmes résultats. Je vous laisse en conseillant un dernier ouvrage aux plus chevronnés qui m'auront lu jusqu'ici qui est :
Classification and Index of the World's Languages, 1977.


Haut
Hors ligne Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Mer 23 Jan 2008 02:36 
Taiwan@ute Pilier

Inscription: Mar 22 Jan 2008 22:24
Messages: 172
Perso, je préfère pas me lancer dans les débats langue / dialecte : c'est très complexe et aussi ... subjectif.

En ce qui me concerne, je considère que les groupe de langues comme yue (cantonais), min (taiwanais), hakka etc font l'objet non seulement d'usage de vocabulaire mais aussi de synatxe suffisamment différents pour être appelés langues mais si d'autres veulent les appeler dialectes ... Chacun sa vie.

Que veux-tu dire par caractères plus anciens que les kanjis japonais : tu parles de simplification ou de caractères abanonnés en usage moderne par le madnarin ?

J'avais vu des écrits en taiwanais qui utilisent le zhuyin pour écrire els caractères non connus (je suppose que c'est uen méthode différente mais qui permet de résoudre la quesiton parallèlement à celle de HK qui a "créé" des caractères pour le cantonais quand il y en avait besoin).

Claude Hagège a vraiment parlé des langues chinoises ??


Haut
Hors ligne Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Mer 23 Jan 2008 03:19 
Taiwan@ute Novice
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mar 22 Jan 2008 05:11
Messages: 11
Localisation: Essonne 91 (France)
oulala moi je suis perdue <_<
Merci pour les info du breton et le catalan (est nulle en culture <_<)

en tout cas ce que je voulais dire c'est que le taiwanais on le parle mais en tout cas on ne l'ecrit pas ou peut etre mais vraiment rarement .. sinon l'accent se rapproche du cantonais et c'est assez marrant a entendre


Haut
Hors ligne Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Mer 23 Jan 2008 03:35 
Taiwan@ute Pilier

Inscription: Mar 22 Jan 2008 22:24
Messages: 172
d'un point de vue chinois et dans les faits, tu as raison.
Mais, bon, ce qui m'ennuie c'est tous els gens qui disent que toutes les langues chinoises s'écrivent pareil tout simplement parce que tout el monde écrit en chinois (standard). Du coup, plein de monde pense que les autres langues orales sont identiques au mandarin, juste pronconcées autrement alors qu'il y a qd même des différences bien plus importantes que ça ... .

Au fait, y a-t-il des films importants tournés en taiwanais (et non pas directement en mandarin) ?


Haut
Hors ligne Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Mer 23 Jan 2008 04:55 
Taiwan@ute Suprême
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer 31 Oct 2007 08:02
Messages: 642
Localisation: Wenzhou
Claude Hagège ne parle pas (à ma connaissance) particulièrement des langues asiatiques mais s'attaque à la classification des langues ainsi qu'a leur évolution et particulièrement à leur disparition et aux processus qui y mènent.

Et quand je parle d'ancienneté de caractères, en fait dans mon domaine quand on dit d'un caractère qu'il est plus ancien qu'un autre, cela veut dire qui a subit moins de simplifications ou qui a été abandonné au profit d'autres caractères eux dit "modernes" ou "récents"(eux aussi plus simples, càd avec un nombre de trait moins important).

Je n'ai pas d'exemple bien précis à donner, mais je conseille à n'importe quel amateur d'ouvrir un 雨月物語 dans une version originale, et s'il est capable de le lire....je ne le croirai pas, tout simplement 8)


Haut
Hors ligne Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Ven 25 Jan 2008 03:05 
Taiwan@ute Pilier

Inscription: Mar 22 Jan 2008 22:24
Messages: 172
je sais pas pour le taiwanais mais, en cantonais, les difficultés à lire la langue (écrite en vrai cantonais) sont pas exactement les mêmes que du chinois classique (et ce même si le cantonais a conservé des usages et des tournures plus anciens que le mandarin).

Tu lis 雨月物語 ? En plus c'est du chinois classique 'japonais' :)


Haut
Hors ligne Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Ven 25 Jan 2008 03:38 
Taiwan@ute Suprême
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer 31 Oct 2007 08:02
Messages: 642
Localisation: Wenzhou
j'en ai lu des parties, mais en étant guidé et avec moultes notes ^-^

Mais je tiens juste à préciser, ce n'est pas écrit en 漢文(kanbun) à proprement parler, mais en japonais "classique" qui est un peu moins compliqué à lire, mais qui reste une torture de premier choix :wink:


Haut
Hors ligne Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Sam 26 Jan 2008 02:25 
Taiwan@ute Pilier

Inscription: Mar 22 Jan 2008 22:24
Messages: 172
Pas mal, dis-donc :)

La différence entre chinois classique utilisé au Japon (avant la généralisation du japonais moderne) et japonais classique : c'est pas clair pour moi. Qu'est-ce que tu entends exactement par japonais classique ?

Tu connais le japonais ?


Haut
Hors ligne Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Sam 26 Jan 2008 05:48 
Taiwan@ute Suprême
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer 31 Oct 2007 08:02
Messages: 642
Localisation: Wenzhou
Quand je parle de japonais classique je parle du japonais utilisé par les lettrés d'avant les années 1800 mais d'après les années 1100 on va dire.... Car si il est vrai que le japonais populaire est assez compréhensible même pour moi déjà lors des années 1500, il en est autre chose pour le japonais littéraire.

Le plus ancien auquel je me sois attaqué jusqu'à présent est du japonais du 8-9ème siècle, que la on appelle alors du kanbun (漢文) et qui ressemble bien plus à du chinois qu'a du japonais où la lecture est une vraie gymnastique intellectuelle (que je maitrise fort peu ^^). Et donc pour parler de ce japonais classique là on parle plus souvent de "kanbun".

Ta question au sujet de la différence entre le chinois classique et le japonais classique appelle une réponse double je pense.
Dans un premier temps, c'est une histoire de passé, car le chinois aujourd'hui n'est plus utilisé au Japon au même titre qu'il l'était à l'époque. Il fut un temps où maitriser le chinois était indispensable à tout homme d'une certaine classe, car c'était un signe de distinction et une marque d'intelligence. Pendant longtemps on considéra les études des classiques comme primordiales (je ne sais pas si ça a vraiment changé depuis) et quand on parlait de classiques on parlait des classiques chinois. A une époque encore plus ancienne, les hommes ne s'exprimaient presque qu'en chinois. La mutation fut que du chinois nous passâmes vers un sytème d'utilisation phonétique des caractères et non plus sémantique. On trouve donc des textes écrits en caractères chinois desquels il faut connaître la lecture japonaise pour en saisir le sens, car on ne s'intéressa plus à leur sens premier. J'ai oublié le nom que l'on a donné à cette forme d'écriture, désolé, mais ça doit se trouver surement en lisant Francine Hérail. Ensuite, vers le 8-9ème siècle commencent à apparaître les "kana". Hiragana pour les femmes, katakana pour les hommes. Ainsi le japonais s'écrit uniquement avec des kana si l'on est une femme. Voir le Genji Monogatari en verison originale: pas un seul kanji dans tout le texte ! Et ne s'écrit peu ou prou en katakana si l'on est un homme (attention, je parle toujours strictement sur le plan littéraire) auquel cas les kanji et donc le kanbun sont encore largement préférés.
Voilà grosso modo ce qu'on pourrait appeler japonais classique/ancien. A partir d'après le Genji, il me semble qu'il commence tout doucement à se fixer dans une forme qui mélange kana et kanji.
Au risque de me tromper, et il y a surement déjà quelques erreurs qui ont du se glisser dans mon discours, je vais m'arrêter là, car apprises depuis trop longtemps, j'ai déjà commencer à oublier les grandes mutations de langue japonaise, honte à moi.

Et dans un second temps, en ce qui concerne le chinois dit classique, je ne peux pas en parler, car ne le maitrise aucunement. A la limite je pourrai te parler un peu des différentes évolutions des caractères d'écriture en Chine, mais c'est tout ^-^

Et pour ta dernière question si je connais le japonais ou non, on pourrait dire que j'essaie de lui taper sur l'épaule de temps en temps, mais la plupart du temps il m'ignore et daigne à peine me serrer la main.


Haut
Hors ligne Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Sam 26 Jan 2008 17:10 
Taiwan@ute Pilier

Inscription: Mar 22 Jan 2008 22:24
Messages: 172
Je suis pas du tout japonisante mais je me rends compte que j'ai des lacunes générales qu'il va me falloir combler.
Je séparais tout bêtement en deux parties : la période utilisaiton de l'écriture chinois classique et la période relativement récente (d'un point de vue historique) qui a vu le développement de l'écriture mixte actuelle (plus adaptée à la langue japonaise).

Merci de tes explications : très intéressant.


Haut
Hors ligne Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Ven 1 Fév 2008 21:24 
Taiwan@ute Suprême
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer 31 Oct 2007 08:02
Messages: 642
Localisation: Wenzhou
Je suis tombé sur un texte récemment qui parlait un peu du taïwanais en tant que langue. Je cite ici dans la langue originale :

Moreover, even the Taiwanese language itself has changed quite a bit under the rule of the Japanese and the KMT, becoming a dialect with distinctive characteristics that differentiate it from Minnan Fujianese (or Fukianese 闽南福建話)

En gros, pour ceux qui ne comprennent pas l'anglais, ça dit que bien que le taïwanais au départ était le dialecte parlé dans le sud est de la Chine, avec le temps et els influences des différents régimes que connu Taïwan, il subit des changements qui le différencie aujourd'hui en tant que "taïwanais".

Cet extrait est tiré du livre "Taiwan under Japanese rule 1895-1945" Fujii Shôzô, édité par Liao Ping-Hui and David Der-Wei Wang, Columbia University Press, New-York, 2006.

Voilà vous pouvez chercher à priori dans cette direction, peut-être que ce chercheur à travaillé a proprement parlé sur la langue taïwanaise, je n'en sais rien personnellement.


Haut
Hors ligne Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Lun 4 Fév 2008 08:16 
Taiwan@ute Suprême
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mar 4 Sep 2007 00:06
Messages: 435
Localisation: Paris
ma copine parle le mandarin et le taiwanais...
elle l'utilise avec ses copines pour dire des truc en secret et pas se faire comprendre par ceux qui ne le parle pas


Haut
Hors ligne Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Ven 8 Fév 2008 03:33 
Taiwan@ute Pilier

Inscription: Mar 22 Jan 2008 22:24
Messages: 172
Au fait, dans ceux qui vivent à Taiwan et parlent mandarin, y en a-t-il qui se sont mis au taiwanais ?


Haut
Hors ligne Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Ven 8 Fév 2008 03:37 
Taiwan@ute Pilier

Inscription: Mar 22 Jan 2008 22:24
Messages: 172
Pirem a écrit:
Moreover, even the Taiwanese language itself has changed quite a bit under the rule of the Japanese and the KMT, becoming a dialect with distinctive characteristics that differentiate it from Minnan Fujianese (or Fukianese 闽南福建話)

En gros, pour ceux qui ne comprennent pas l'anglais, ça dit que bien que le taïwanais au départ était le dialecte parlé dans le sud est de la Chine, avec le temps et els influences des différents régimes que connu Taïwan, il subit des changements qui le différencie aujourd'hui en tant que "taïwanais".


Il s'agit de savoir si la différentiation porte sur le vocabulaire (emprunts au japonais) ou la structure de la langue.
Dans le cas du cantonais de HK, il y a évidememnt bcp d'emprunts à l'anglais mais il ne me semble pas qu'il y ait d'influence au-delà de cet aspect. personnellement, je ne trouve pas que ce soit très significatif même si loin d'être négligeable.

Et puis il ne faut pas oublier que dans le groupe minnan, il y a plein d'autres dialectes.


Haut
Hors ligne Profil  
 
 Sujet du message: Re:
MessagePosté: Sam 6 Sep 2008 18:22 
domanlai a écrit:
Au fait, dans ceux qui vivent à Taiwan et parlent mandarin, y en a-t-il qui se sont mis au taiwanais ?



Moi, je m'y suis mis depuis quelques temps, j'arrive à sortir des petites phrases, très maladroite mais bon... En fait j'ai toujours pas trop compris les tons (ni combien ils sont d'ailleurs, les Taïwanais eux mêmes ne saventsi c'est 7, 8 ou 9 avec en plus l'équivalent du ton doux du mandarin).

Apparemment y'en a bien 9 + 1 ton doux, ou alors 8, et le 9ème serait le fruit du sandhi tonal... Bref, je n'arrive à distinguer que 3 tons "type 1er ton du mandarin" à hauteur différente, un "4ème ton" et un "3ème ton"... J'en ai que 5 quoi :D

De ce que j'en sais, la grammaire est typiquement chinoise, seul le vocabulaire est touché par le japonais. Néanmoins, les langues se différencient sur la manière de formuler les phrases.

Aussi, après avoir entendu dire que :
- on n'écrit pas le taïwanais ;
- on écrit le taïwanais avec les caractères chinois qui s'en rapprochent phonétiquement ;
- le taïwanais s'écrit uniquement en POJ, voir possiblement en zhuyin étendu et autres romanisations ;
- etc.
Je suis finalement convaincu que le taïwanais puissent s'écrire de manière autonome en caractères, tel que par exemple : 明仔暗有閑無 ( donnerais 明天晚上有空嗎 ou encore 毋通勿會記 ("m tāng bhe gi e°" avec 勿會 ne formant qu'un seul caractère, mais impossible de l'avoir sur le PC) donnerais 不要忘記. Très probablement que le plus souvent c'est de la phonétique, mais ça reste possible (je pense que c'est tout simplement la même chose avec le cantonais écrit, qui possède ses propres caractères tel que 冇 et 唔, et qui est peu compréhensible pour les autres).

Sinon, le danger d'apprendre le taïwanais en même temps que le mandarin sans être très rigoureux sur ce dernier, c'est de déformer celui-ci, d'une au niveau de la prononciation, de deux au niveau de l'expression même, et dire/écrire "請你講" à la place de "請你說" par exemple... Bref, j'arrête pas de me faire taper sur les doigts par ma copine à ce propos, vu qu'elle sait d'expérience que ça peut faire des dégats (d'ailleurs elle à un excellent taïwanais, de même qu'un très bon chinois, mais elle finit souvent par parler un chinois taïwanisé, surtout dans les sonorités).


J'y pense, je ne le travaille qu'en DT (台語通用拼音), voir en zhuyin étendu :wink:


Haut
  
 
 Sujet du message: Re:
MessagePosté: Dim 7 Sep 2008 03:47 
Taiwan@ute Suprême
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mar 4 Sep 2007 00:06
Messages: 435
Localisation: Paris
mimi a écrit:
pour les cours de mandarin pour les taiwanais... je pense qu'il y en surtout dans les "bushi ban" (cours de soutient) mais sinon je ne sait pas ....

Sinon pour répondre a la question plus au dessus il y a une très grande différence entre le mandarin et le taiwanais
Maintenant il parait que le gouvernement impose le taiwanais dans les ecoles ... mais sinon la plupars des gens l'apprennent au quotidien comme moi xD

Le taiwanais ça fait plus référence au breton en france ou le catalan en espagne.. on le parle mais on ne l'ecrit pas ...



si on peut l'ecrire c'est les meme caractere que le mandarin. y'a meme des chanteurs qui chantent dans cette langue


Haut
Hors ligne Profil  
 
 Sujet du message: Re: Re:
MessagePosté: Ven 3 Oct 2008 21:17 
Taiwan@ute Pilier
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Dim 8 Jan 2006 20:24
Messages: 88
Localisation: Taipei City
CrazyEyes a écrit:
mimi a écrit:
pour les cours de mandarin pour les taiwanais... je pense qu'il y en surtout dans les "bushi ban" (cours de soutient) mais sinon je ne sait pas ....

Sinon pour répondre a la question plus au dessus il y a une très grande différence entre le mandarin et le taiwanais
Maintenant il parait que le gouvernement impose le taiwanais dans les ecoles ... mais sinon la plupars des gens l'apprennent au quotidien comme moi xD

Le taiwanais ça fait plus référence au breton en france ou le catalan en espagne.. on le parle mais on ne l'ecrit pas ...



si on peut l'ecrire c'est les meme caractere que le mandarin. y'a meme des chanteurs qui chantent dans cette langue

C'est pas évident à mon avis. Parfois on trouve nullement un mot taiwanais dans son équivalent mandarin (ou à l’envers).

Parlant de la chanson, je ne supporte pas la transcription des paroles de chansons modernes taiwanaises. :arrow: Surtout la transcription pour le karaoké.

Voyons les soutitres en mandarin... C’est du massacre de la beauté du taiwanais. On bouffe de la merde quoi. :evil:


Haut
Hors ligne Profil  
 
 Sujet du message: Re: Taiwannais
MessagePosté: Ven 3 Oct 2008 22:46 
Taiwan@ute Pilier

Inscription: Mar 22 Jan 2008 22:24
Messages: 172
Un petit exemple des différentes possibilités d'écrire le taiwanais :
http://www.taiwanderful.net/guides/writ ... characters

je connais pas en détail pour le taiwanais mais la problématique est identique à celle du cantonais.
Si on suppose qu'une fourchette de 10 à 40% du contenu est différent du mandarin, la majeure partie tout en étant différente peut s'écrire avec des caractères chinois connus de tous sauf qu'une fois mis dans le contexte de la langue (taiwanais cantonais hakka ou autre), c'est difficilement compréhensible pour ceux qui n'en sont pas familiers.
Ensuite, il reste environ 10-15% de mots pour lesquels il n'existe pas ou plus de caractères vu que depuis très longtemps seul le chinois commun s'écrit. En cantonais, il y a eu un gros travail d erecherche de caractères anciens abandonnés et la création de nouveaux caractères pour pallier cette carence. En taiwanais, c'est plus compliqué car il y a plusieurs options et apparemment celle de recréer des caractères n'a pas été adoptée.

Citation:
The text below comes from a forwarded email. The first example is written in standard Chinese. The next three examples are written in Taiwanese using (1) Chinese characters, (2) a mixture of Chinese characters and romanisation and (3) romanisation. Please note, the romanised version does not include numbers or diacritical marks that are necessary to indicate the tones. Finally there is an English translation of the text.

高雄 - 新加坡 (standard Chinese)

今日從高雄坐新加坡航空班機來新加坡。在機場的時候,飛機差不多慢一個鐘頭才到。因飛機延誤,新加坡航空特別準備一些礦泉水免費招待旅客。聽人家說新加坡航空的服務不錯,的確,從提供礦泉水這件事來看,給我的第一印象很不錯。

高雄 - 新加坡 (Taiwanese using only Chinese characters)

今仔日委高雄坐新加坡航空來新加坡。在機場的時,飛機慢要加一點鐘才到。因為飛機慢到,新加坡航空特別ㄘㄨㄢˇ一ㄍㄨㄚˋ礦泉水給人客飲免錢的。聽人講新加坡航空的服務未醜,確實,委提供礦泉水這件來看,給我的第一印象猶未醜。

高雄 - 新加坡 (Taiwanese using a combination of Chinese characters and romanisation)

今仔日ui3高雄坐新加坡航空來新加坡。Ti7機場e5時,飛機慢beh kah一點鐘才到。因為飛機慢到,新加坡航空特別chhoan一koa礦泉水hou7人客lim免錢e5。聽人講新加坡航空e5服務be7 bai2 ,確實,ui3提供礦泉水這件來看,hou7我e5第一印象猶be7 bai2。

Kohiong-Singapore (Taiwanese using romanisation without tone marks or numbers)

Kin-a-jit ui Kohiong che Singapore hangkhong lai Singapore. Ti ki-tiun esi, hui-ki ban beh kah 1 tiamcheng chiah kau. Eng-ui hui-ki ban kau, Singapore hangkhong tekpiat chhoan chit koa khongchoan chui hou langkheh lim bian chin e. Thian lang kong Singapore hangkhong e hokbu be bai, khaksit, ui in the-kiong khongchoan chui chit kian lai khoan, hou goa e te it insiong iau be bai.

Kaohsiung - Singapore (English translation)

Today's Singapore Airlines flight from Singapore to Kaohsiung was about one hour late. Because it was delayed Singapore Airlines served some mineral water for the passengers waiting in Kaohsiung. I had heard Singapore Airlines service was not bad and when they served the mineral water it left me with a good impression.



Haut
Hors ligne Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 29 messages ]  Modérateurs: Admin, sebv, Alain Fontaine, Cedric

Heures au format UTC + 8 heures


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à: